Destination Rugby

forum generaliste de rugby
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jonah Lomu en Fed 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Jonah Lomu en Fed 1   Dim 28 Juin - 15:53

La star néo-zélandaise Jonah Lomu a décidé de sortir de sa retraite. Il va signer un contrat de trois ans avec Marseille-Vitrolles qui évolue en Fédérale 1, 3e échelon national. A 34 ans, c'est le 2e retour sur les terrains de l'ancien ailier des Blacks depuis une transplantation rénale en 2004.

Grande nouvelle pour le rugby marseillais. Jonah Lomu, l'ancien ailier des All Blacks, première star internationale du rugby moderne va rechausser les crampons pour la cité phocéenne. Le club de Fédérale 1 a annoncé via son site internet que le joueur néo -zélandais, âgé de 34 ans et comptant 63 sélections sous la maillot à la fougère, allait bientôt s'engager. Pour trois saisons selon nos sources. Un communiqué de presse elogieux dévoile ce transfert pour le moins inattendu. "Le club de Marseille Vitrolles est sur le point de finaliser le transfert de la plus grande légende du rugby mondial". Ni plus, ni moins.

Jonah Lomu avait été contraint à mettre un terme à sa carrière au plus haut niveau en 2002 suite à une maladie rénale, le syndrome néphrotique, dont il était atteint sans le savoir depuis une dizaine d'années. Il avait subi une transplantation en 2004. Par la suite, le joueur avait tenté un premier retour sur les terrains avec les Gallois de Cardiff lors de la saison 2005-2006, après quoi il était revenu en Nouvelle-Zélande jouer pour l'équipe de North Harbour. Mais il n'avait jamais retrouvé de place dans une franchise de Super 14.

Objectif: montée en Pro D2

La venue de Lomu fait écho à la politique ambitieuse de Marseille, qui vise la montée en Pro D2 à la fin de la saison prochaine. "Aujourd'hui le club se donne les moyens de ses ambitions", explique l'ancien ailier des Blacks pour justifier sa venue. "La montée en Pro D2 est la priorité cette année. C'est ce challenge qui m'a plu. Le recrutement mis en place montre la volonté du club de réussir et je souhaite faire partie de cette aventure" , a déclaré Lomu sur le site internet du club pour expliquer sa venue.

Outre Jonah Lomu, le club a déjà finalisé les arrivées de l'ancien entraineur de Montpellier, Alain Hyardet, du 3e ligne Isotolo Maka (lui aussi ancien All Black passé par le Stade toulousain), du centre Fidjien Julian Vulakoro et du 2e ligne David Gérard, arrivé du Racing Métro. Un recrutement des plus ambitieux à l'image de ce qu'avait pu faire Toulon il y a deux ans. "Mon expérience peut aider le club à grandir, explique Lomu. Je souhaite transmettre ce que le rugby m'a donné non seulement à mes coéquipiers mais également aux jeunes du club. Mon ambition? Aider le club de Marseille à faire partie des grands clubs français" . Le Vieux Port en frétille à l'avance.

Rugbyrama - Benjamin ROCA

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Jonah Lomu en Fed 1   Mer 1 Juil - 21:52

À défaut de faire parler de lui, sur le marché des transferts en football, le sport marseillais a choisi le rugby. Et de quelle manière ! Marseille-Vitrolles, qui évolue en Fédérale 1, vient tout simplement d'engager l'ancien international néo-zélandais Jonah Lomu, dont la carrière au plus haut niveau avait été interrompue par une maladie rénale.

Comme désormais de coutume, c'est le site internet du club qui a diffusé l'information : « Le club de Marseille Vitrolles est sur le point de finaliser le transfert de la plus grande légende du rugby mondial, celui qui a mis les Anglais sur le reculoir en 1995 », indique le communiqué officiel ».

Si la date de l'agenda n'indiquait pas le 28 juin, nous aurions évidemment cru à un 1er avril. Mais désormais dans le rugby, tout est possible.

On a connu du gros dans le Top 14 : Dan Carter à l'USAP, Jonny Wilkinson à Toulon. Et voilà que c'est la Fédérale 1 - le troisième niveau pour les béotiens du rugby - qui prend feu.

« Lomu à Marseille, c'est la promesse d'une belle histoire, d'une aventure humaine comme seul le rugby peut en produire et un challenge des plus excitants pour un joueur hors norme », a expliqué Claude Atcher, ancien directeur de la Coupe du Monde 2007 et actuellement président de Marseille Vitrolles Rugby, qui vise la montée en Pro D2 à la fin de la saison prochaine.

Peut-il revenir ?

Derrière l'effet d'annonce, se pose tout de même une interrogation : Jonah Lomu peut-il revenir à un niveau décent ? En effet, Jonah Lomu a vu sa carrière interrompue en 2002 par le syndrome néphrotique, une maladie invalidante des reins dont il était atteint sans le savoir depuis une dizaine d'années. Il subit une transplantation en Nouvelle-Zélande en juillet 2004.

L'histoire de son premier retour prend corps sans grand succès à Cardiff lors de la saison 2005-2006. Jonah Lomu était ensuite revenu en Nouvelle-Zélande jouer pour l'équipe de North Harbour, mais n'avait jamais retrouvé de place dans une franchise du Super 14.

Les premières informations font état d'une préparation intensive lors de ses neuf derniers mois. Il serait toutefois encore loin de son poids de forme (130 contre 119). Le pari a donc maintenant pour nom Marseille-Vitrolles à l'ambition avouée. Outre Jonah Lomu, le club a déjà enregistré les arrivées de l'ancien entraîneur de Montpellier Alain Hyardet, du centre Fidjien Julian Vulakoro et des anciens Toulousains Isitolo Maka et David Gérard.

Contre Valence d'Agen ?

Marseille-Vitrolles sera donc l'attraction de la Fédérale 1 à partir de la rentrée. Nul doute que, lors du congrès annuel de la FFR qui se déroulera ce week-end à Strasbourg, il risque d'y avoir du lobbying de la part de nombreux présidents de clubs de Fédérale 1 souhaitant évoluer dans la poule de Marseille-Vitrolles pour d'évidentes raisons financières…

Dans notre grand sud, ils sont par exemple neuf à rêver d'accueillir Jonah Lomu dans leurs stades respectifs : Lourdes, la Vallée du Girou, Castanet, Tournefeuille, Cahors, Graulhet, Lavaur, Valence d'Agen et Carcassonne.

Source la DDM

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Jonah Lomu en Fed 1   Mer 1 Juil - 22:39

Les mauvaises langues diront que la Cote d’Azur est un formidable lieu de retraite. Tana Umaga à Toulon, Isitolo Maka et Jonah Lomu à Marseille: de quoi s’imaginer d’ex-stars néo-zélandaises en villégiature sur les bords de la Méditerranée. Pourtant, à Toulon Umaga a rechaussé les crampons avec succès…et à Marseille ? Si Isitolo Maka fera « quelques apparitions » sous le maillot phocéen, il devrait en être de même pour Jonah Lomu qu’une greffe de rein subie en 2004 a empêché de prendre une carrière sportive désirée et préparée. Car la venue de l’ancien ailier All Blacks aux mensurations impressionnantes, soit 1m96 pour 120 kilos, semble bien être l’occasion pour lui de retoucher quelques balles avant de faire la promotion du club vitrollais. Ce que confirme Lomu dans une interview sur le site du club : « Je ressens toujours le besoin de jouer et moi seul déciderais quand ce sera la fin. »

« Notre objectif est de monter en PRO D2 pour 2011-2012 », expliquait Daniel Fouguet président délégué du club rencontré lors du match Toulon-Toulouse au Vélodrome. Il y a la place pour le rugby à Marseille qui est une ville où le football est une religion. Avec un million d’habitants nous avons un réservoir important et lors du match de Toulon au Vélodrome c’est 10.000 à 12.000 Marseillais qui sont venus. » Si l’OM peine ainsi à faire venir des grands noms du football, le ballon ovale ne semble pas avoir de problèmes comme l’explique Claude Atcher, président du club de la devise « Droit au but » : « Après le tournoi de Bercy de beach-rugby le 6 juin j’ai rencontré Jonah, explique t-il. Nous avons pris un café, puis dîner ensemble et les choses sont venues naturellement. Il a expliqué son désir de jouer au rugby, je lui ai expliqué les ambitions du club et voilà… »

Foin d’intermédiaires, de dizaine de millions d’Euros de droits de mutations et Lomu permet à Marseille de se positionner médiatiquement au moment où Aix-en-Provence retrouve la deuxième division professionnelle. « A chaque jour suffit sa peine, déclarait Daniel Fouguet le 18 avril dernier. Sincèrement, nous n’avons vraiment pas envie que Pays d’Aix ne parvienne pas à se maintenir. Il y a la place pour les deux bassins économiques et sportifs ». Dont acte. En 2011-2012 on pourrait se retrouver avec un derby Pays d’Aix-Marseille Vitrolles en seconde division professionnelle et un 3e club du sud-est méditerranée derrière le RC Toulon, fer de lance du rugby azuréen.

Fusionnant avec Vitrolles comme le fit en son temps le handball, afin de profiter des infrastructures de la ville, Marseille voit là aussi l’occasion de s’ouvrir aux milieux populaires et de capter une jeunesse qui n’a d’yeux que pour le blanc et azur, « ça tombe bien, ce sont aussi nous couleurs », précise Fouguet. « A Marseille quand on donne un coup de pied dans un arbre, il n’en tombe que des joueurs de foot quasiment. D’où la nécessité de créer de vraies relations avec les clubs de la périphérie afin de permettre aux meilleurs d’accéder au haut-niveau », ajoute t-il.

Jonah Lomu, fidèle à son image va même plus loin : « Je souhaite m’investir dans la vie du club, peut être à travers la création d’un camp d’entraînement pour les jeunes de tous les horizons. Mais une autre action me tiens aussi à cœur, celle de venir en aide aux jeunes des banlieues difficiles. Leur montrer que le sport mais surtout la volonté permettent de surmonter toutes les épreuves. Je souhaite leur prouver que leur avenir est entre leurs mains. ». Du côté de Marseille et de ses 1.500 licenciés, pour accompagner la venue d’Isitolo Maka, Alain Hyardet, Jonah Lomu et d’autres, en plus du plan-media de ces annonces fracassantes à même d’orienter les projecteurs sur le XV, on a déjà trouvé la formule qui ralliera tous les Phocéens amoureux de rugby : « Droit à l’en-but ».

Source LNR.fr

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: Jonah Lomu en Fed 1   Sam 1 Aoû - 10:44

Le visage de la Fédérale 1 ne sera à coup sûr pas le même cette saison. Marseille-Vitrolles, club plutôt sans grande envergure jusque-là, n'en finit plus de recruter et d'attirer les talents. Derniers en date : Mohammed Dridi et Gia Labadze. Mais ceci est plus qu'un simple coup médiatique.

Claude Atcher est en train de réussir ce qu'a fait avant lui Mourad Boudjellal en Pro D2. Le président de Marseille-Vitrolles peut se frotter les mains. Il vient de faire de la Fédérale 1, championnat amateur et antichambre de l'élite, un nid de joueurs professionnels, qui sont loin d'être tous en pré-retraite. L' arrivée du phénomène Jonah Lomu, qui a causé une véritable secousse dans le mercato de Fédérale, se trouve être en définitive l'arbre qui cache la forêt. Certains pensaient que la venue de l'ex-star all black, (âgé de 34 ans, signant un come back inattendu), n'était qu'un énorme coup médiatique destiné à faire le buzz autour d'un club totalement écrasé par la notoriété de la star locale, l'OM, comme nous le déclarait Patrick Phillibert, président de la Seyne-sur-Mer, concurrent direct de Marseille : "C'est un très beau coup médiatique, c'est certain, mais sportivement Marseille ne m'inquiète pas plus avec ou sans lui (Jonah Lomu, NDLR)." Certes Claude Atcher, avec sa recrue phare savait très bien où il mettait les pieds, et nul ne peut imaginer qu'il n'avait pas anticipé l'emballement médiatique qui allait suivre, mais on aurait tort de résumer son projet sportif à cet épisode.

Dridi et Labadze,derniers renforts

Il y a du fond dans cette histoire ! Marseille joue parfaitement sa partition, et continue de recruter parmi l'élite, en démontrant un opportunisme intelligent, comme en témoignent les deux nouvelles recrues du club, Gia Labadze, ex-capitaine toulonnais, et l'ancien troisième ligne biarrot Mohammed Dridi. Ces derniers signaient leur contrat ce vendredi matin. Le fait qu'un joueur comme Dridi figurait sur la liste des chômeurs éditée par Provale n'aura pas échappé longtemps aux dirigeants marseillais, qui ont vu là l'occasion de s'adjoindre les services d'un élément habitué du haut niveau. En ce sens, la venue de Labadze représente également un beau coup. Une plus value évidente pour l'équipe. Et on imagine que le club phocéen a su se montrer convaincant pour persuader Dridi que la Fédérale n'était pas un trou noir dans la galaxie du rugby. Interrogé au sujet de ses contacts avec Marseille il y a un mois de cela, Dridi nous répondait : "Oui, j'ai eu des contacts avec Marseille, mais les discussions n'ont pas abouties. Pour le moment je ne suis pas dans l'état d'esprit de jouer en fédérale, ce serait synonyme de fin pour moi." Les dirigeants l'ont fait changer d'avis.

Une liste déjà longue

Labadze et Dridi viennent donc s'ajouter à une liste déjà étoffée de joueurs ayant fait leurs armes dans l'élite française : Isotolo Maka (4 sélections avec les All Blacks), Rudy Chéron (ancien pilier de Toulon, USAP et Brive), David Gerard (2e ligne ayant évolué à Toulon ou Toulouse, 1 sélection en équipe de France), Ben Russel (3e ligne, ex-Racing Metro), Grégory Mahé (ancien demi de mêlée du Stade français, de Narbonne et de Brive) et Julian Vulakoro (trois-quart centre international Fidjien), ainsi que l'entraîneur Alain Hyardet, débarqué de Montpellier la saison dernière.

Qu'on se le dise, Marseille ne fait pas que du clinquant et ne veut pas être une étoile filante. Si la montée en pro D2 est évidemment dans toutes les têtes, le projet sportif du club se révèle plus solide qu'en apparence. Pour viser le championnat pro à moyen terme ?

Rugbyrama - Benjamin ROCA

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonah Lomu en Fed 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonah Lomu en Fed 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lomu ... arrive mardi à Marseille !!!!
» Lomu sur les tablettes parisiennes ?
» BLUES DELIRIUM PROJECT (BDP)
» Le « Pelé du rugby » signe à Marseille
» Un XV de légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Rugby :: Federale 1 :: Tous vos clubs >>>-
Sauter vers: