Destination Rugby

forum generaliste de rugby
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AGEN / OYONNAX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: AGEN / OYONNAX   Ven 22 Mai - 16:54

Oyonnax, qui se déplace à Agen en demi-finale de Pro D2 (dimanche à 15h), n'est évidemment pas favori mais entend profiter de sa position d'outsider pour créer la surprise et s'offrir une finale d’accession.

Oyonnax a attendu l'ultime journée de la phase régulière pour valider son billet pour les demies. Terminant dernier qualifié. Et les joueurs de l'Ain disputeront leur rencontre à Agen, grand favori des phases finales. Les pronostics ne plaident donc pas en faveur des hommes de Christophe Urios. Mais à l'image de leur entraîneur, ils voient le fait d'être dans la peau de l'outsider comme un avantage : "Nous avons l'habitude. Tout le monde voit Agen sortir vainqueur et personne ne parle de nous. Mais un match de rugby reste une histoire d'hommes. 80 minutes durant lesquelles tout peut arriver comme l'avait prouvé la finale de Pro D2 l'an passé (victoire de Mont-de-Marsan contre le Racing, NDLR)".

Urios : "Humilité et sérénité"

Si, par son côté discret et modeste, Oyonnax passe pour le petit poucet, voire la véritable surprise, les chiffres montrent que le club a sa place à ce niveau de la compétition. " Nous avons passé 20 journées sur 30 dans le Top 5", se justifie Urios. Et la progression de son équipe est constante... Presque étonnante "quand on voit d'où l'on vient. L'été dernier, il y a eu 17 départs et il y a deux ans, le club est passé proche de l'explosion. C'est donc une fierté d'en être là ". Une fierté mais pas un aboutissement car les coéquipiers de Silvère Tian, "un joueur exceptionnel" selon les mots du manager agenais Henry Broncan, ne comptent pas rester à quai. Et ne veulent pas rater le wagon de la finale.

"Nous n'avons rien à perdre mais ce n'est pas que du bonus. Nous avons peut-être atteint notre objectif de départ mais d'autres se présentent maintenant". Hors de question de se contenter d'une place honorifique et de passer pour celui qui manque d'ambition. "J'espère que nous aborderons ce match avec ce qui nous caractérise, c'est-à-dire avec humilité, ambition et aussi une certaine sérénité". Même s'il le concède, non sans satisfaction : "La pression est sur les épaules d'Agen ". Ces derniers, qualifiés depuis plusieurs semaines, ont eu le temps de préparer l'événement alors que les Oyonnaxiens avouent avoir "laissé des plumes dans la course aux demies". Ils ont donc axé le début de semaine sur la récupération physique et mentale mais assurent ne pas avoir bouleversé leurs habitudes. Sérénité oblige...

25 premières minutes primordiales

Evoluer à l'extérieur peut aussi apparaître comme un handicap pour Oyonnax. Au vu des statistiques des dernières années, jouer une demie hors de ses bases est un vrai inconvénient. Mais quand il s'agit de l'équipe de l'Ain, intraitable à domicile mais peu à l'aise en terrain hostile, un attribut "culturel" du club pour Christophe Urios, ceci peut devenir un cauchemar. Sauf que... Paradoxalement, ses joueurs ont dû aller chercher leur qualification à Grenoble puis Narbonne lors des deux ultimes journées. Résultat : Deux succès ! "C'est une bonne chose pour la confiance". Surtout avant un rendez-vous à Agen…

Selon l'entraîneur oyonnaxien, la clé du match est simple : "Les 25 premières minutes. Agen a l'habitude de mettre du rythme et de l'intensité d'entrée. Avec son style de jeu fait de mouvement, c'est une équipe qui a besoin d'être en confiance pour être efficace ". Il se rappelle que quand les Lot-et-Garonnais se sont déplacés dans l'Ain cette saison, ses joueurs avaient souffert en début de rencontre mais parfaitement défendu. Ensuite, ils avaient pu contrer leurs adversaires et l'emporter confortablement (19-3). Il ne reste plus qu'à écouter le guide !

Rugbyrama - Jérémy FADAT

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: AGEN / OYONNAX   Dim 24 Mai - 11:40

L'ailier supersonique du SUALG s'est transformé en centre de qualité. En replaçant Rupeni Caucaunibuca, le staff agenais a fait un pari osé qui a fonctionné et pourrait même lui ouvrir les portes d’une finale si le Fidjien venait à réaliser contre Oyonnax un des coups d’éclat dont il a le secret.

Avec Rupeni Caucaunibuca titulaire, Agen n'a jamais perdu. Toutes les séries sont faites pour être stoppées paraît-il, mais force est de constater que la star fidjienne est l'une des plus belles perles jamais dénichées par le SUALG. Malgré la déception de la saison dernière, qu'il n'avait pas terminée avant de rejoindre son pays, "Caucau" s'est refait une place dans l'effectif lot-et-garonnais. Et pas vraiment là où on l'attendait. En effet, le joueur est désormais aligné au centre. Un pari osé du staff quand on connaît, entre autres, sa nonchalance et sa défense parfois insuffisante.

Pourtant, ça a marché. Il a simplement fallu un peu de temps. Peu de monde en effet était convaincu par cette expérience après sa première sortie à ce poste, le 1er mars à Bourg-en-Bresse. Mais le turbulent Fidjien s'est rapidement adapté. Et bien qu'il porte toujours le numéro 11 dans le dos – c'est le seul maillot à sa taille, XXL-, c'est bien au centre de l'attaque agenaise qu'il officie désormais. Cette solution a plusieurs avantages. Si sa défense laisse encore à désirer à certains moments – l'entraîneur oyonnaxien Christophe Urios n'a pas caché que son équipe comptait bien en profiter dimanche -, Rupeni Caucaunibuca reste toujours aussi efficace. Il a ainsi inscrit 12 essais en 14 titularisations depuis son retour sur les bords de Garonne en décembre dernier.

Bouic : "Il s'est plus impliqué"

Mais ce qui est intéressant, c'est que ce joueur hors normes (1m78, 106 kg) monopolise souvent plusieurs défenseurs balle en main. Et ouvre ainsi des espaces pour ses partenaires. L'apparition de l'ailier Yohan Huget à la première place du classement des marqueurs (14 réalisations) n'y est d'ailleurs pas étrangère… Guillaume Bouic, l'ancien entraîneur des lignes arrières agenaises, voit pour sa part un autre avantage : "C'est vrai que ça peut surprendre au début mais ça a été une bonne idée. Rup's a été plus intéressé par le jeu en touchant plus de ballons, explique-t-il dans les colonnes du Petit Bleu. Il s'est plus impliqué et ça l'a obligé à faire plus d'efforts." Dernier atout de cette solution : l'attaque adverse ne peut plus profiter de ses problèmes de replacements défensifs par des coups de pied bien sentis dans son dos...

Bref, Christophe Deylaud a fait un coup de poker gagnant et ajouté un sérieux atout dans le jeu agenais. A domicile, les Lot-et-Garonnais auront les cartes en main dimanche contre Oyonnax. Et "Rup's" sera encore au centre des débats. Pour la bonne cause cette fois.

Rugbyrama - Emilie Dudon

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Admin
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 6983
Age : 52
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: AGEN / OYONNAX   Dim 24 Mai - 22:02

Oyonnax a créé la surprise en allant s'imposer (18-15) sur le terrain d'Agen en demi-finale de Pro D2. Le club de l'Ain sera opposé à Albi en finale dimanche prochain à Montpellier pour une place dans l'élite.

Quoi qu'il arrive en finale, Oyonnax est d'ores et déjà entré dans l'histoire de ce championnat du Pro D2. En effet, en s'imposant sur la pelouse d'Armandie, l'USO est la première formation a remporter une demi-finale à l'extérieur. Pour réaliser cet exploit, les joueurs de l'Ain ont fait un match quasi parfait sur le plan de la stratégie et ils ont pu s'appuyer sur une mêlée dominatrice et sur une défense toujours aussi vaillante (la meilleure de ce Pro D2). Le sang-froid de Sébastien Bouillot, promu buteur en toute fin de rencontre, a permis de concrétiser les efforts de toute une saison.

Agen est tombé face à une très belle formation d'Oyonnax. Tétanisés par l'enjeu dès le coup d'envoi, les locaux commettaient cinq en-avant lors des dix premières minutes de la rencontre. En clair, toutes les actions se terminaient par un ballon tombé. Beaucoup de déchet et des approximations (notamment une passe de Romain Edmond-Samuel directement pour un adversaire) qui glaçaient les coéquipiers d'un Rupeni Caucaunibuca qui n'a pas réussi un nouvel exploit individuel.

Les occasions d'essai agenaises...

Jérôme Miquel, voyant ses partenaires paralysés, se contentait de taper dans le ballon. Un jeu au pied maladroit qui offrait beaucoup de munitions à Oyonnax. Les visiteurs pouvaient occuper tranquillement le camp adverse et ils réalisaient un premier acte parfait en terme de stratégie. S'appuyant sur la botte de Pierre-Yves Montagnat, le meilleur réalisateur du championnat, les hommes de Christophe Urios prenaient logiquement les devants au tableau d'affichage et ils arrivaient à converser six points d'avance pendant tout le premier acte (12-6, mi-temps).

Le SU Agen avait pourtant eu les deux plus belles occasions mais la passe intérieure de Caucaunibuca (4e) ou la percée rageuse de Fonua (24e) ne se transformaient pas en essai. D'ailleurs, dès le retour des vestaires, les locaux se procuraient encore deux nouvelles occasions mais Sylvain Dupuy était repris à quelques centimètres de l'en-but avant que Jean Monribot n'échappe le ballon au moment d'aplatir. Miquel profitait tout de même de cette bonne entame de seconde période pour ramener sa formation à la hauteur d'Oyonnax (12-12, 53e).

Oyonnax dominateur en mêlée

Face au regain de forme local, les visiteurs s'appuyaient alors sur leurs avants pour replonger les Agenais dans leurs doutes. La mêlée de l'Ain prenait le dessus et l'alignement volait deux ballons importants. Montagnat pouvait redonner trois points d'avance aux siens mais, malheureusement pour les Oyonnaxiens, il manquait par deux fois le but du mini break. De son côté, Miquel réussissait un coup de pied de cinquante mètres pour maintenir Agen dans la rencontre.

Un espoir de courte durée car la mêlée "Rouge et Noire" continuait de dominer largement les débats. Sur le quatrième ballon récupéré sur introduction adverse, Pierre-Yves Montagnat pouvait s'échapper dans le fermé avant de taper à suivre. Vaka, dernier défenseur séchait l'ailier d'Oyonnax et offrait une pénalité en bonne position à trois minutes du coup de sifflet final. Sébastien Bouillot ne tremblait pas et envoyait l'USO en finale.

Rugbyrama - Nicolas AUGOT

_________________
Amitiés Arvernes , Laurent .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-rugby.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AGEN / OYONNAX   

Revenir en haut Aller en bas
 
AGEN / OYONNAX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pronostic Agen / Oyonnax
» Réactions sur Agen / Oyonnax (23-11)
» Agen-Oyonnax (26-19)
» Parlons d''Agen / Oyonnax (Demi-finale)
» Mon équipe pour Agen / Oyonnax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Rugby :: PRO D2 :: Tous vos clubs >>>-
Sauter vers: